porte
Isolation thermique

Comment faire un bon calfeutrage des bas de portes ?

Pour que la porte d’entrée ne frotte pas sur le revêtement de sol, un espace est ménagé à sa base. Une grande partie des fuites de calories d’une maison se fait donc par le bas des portes s’il n’est pas calfeutré.

Les types de calfeutrages

Différents systèmes permettent de calfeutrer un bas de porte, le plus simple étant composé d’une bande adhésive, collée en bas de la porte, prolongée par une brosse qui frotte contre le sol. Mais le système le plus efficace, durable et pratique de meure la plinthe abattante automatique.

Coupe de la plinthe

Pour adapter une plinthe basculante à la dimension d’une porte, il faut la découper à l’aide d’une scie à métaux. La plinthe basculante se compose d’une partie métallique, munie d’un doigt à roulette et d’un ressort (qui per mettent à l’appareil de basculer), et d’un bourrelet isolant. On découpe la partie métallique du côté opposé au doigt roulette, en laissant dépasser l’isolant de 2 ou 3 cm.

Fixation de la plinthe

Ne démontez jamais la porte pour installer cette plinthe. Vissez la plinthe dans le bas de la porte, après avoir replié la branche du ressort entre le battant et l’appareil afin qu’elle soit bien calée. Lorsque la porte est fermée, la bande isolante doit boucher tous les interstices sans être écrasée. La plinthe se fixe dans la plupart des cas à 35 ou 40 mm du sol. Afin de visser plus commodément, percez des avant-trous dans la porte à l’aide d’une vrille.

La platine

Clouez ensuite la petite platine métallique à l’emplacement du contact entre le chambranle et la roulette : celle-ci doit rouler sans obstacle. II est indispensable que le chambranle soit exactement dans le prolongement de la porte. Si ce n’est pas le cas, placez une petite cale de bois de rattrapage ou, au contraire, entaillez légèrement le chambranle à l’aide d’un ciseau à bois. II existe des plinthes de ce type, spécialement conçues pour les doubles portes.

Les étapes pour installer une plinthe basculante

  1. Couper la plinthe : Coupez d’abord le métal puis laissez dépasser le bourrelet de 2 à 3 centimètres avant de le couper au cutter.
  2. Fixer la platine de roulement : Destinée à faciliter le roulement de la molette de la plinthe, la platine évite également le creusement par usure du chambranle de la porte.
  3. Positionner la plinthe : Le positionnement de la plinthe est optimal lorsque la porte est fermée. Marquez alors l’emplacement des vis à la pointe carrée.

Fixation sous le chant inférieur de la porte d’une plinthe dissimulée dans une découpe préalable.

La plinthe autocollante est le système le plus simple et le moins cher mais pas le plus efficace. Sa durée de vie utile oblige à la changer trop souvent.

Henry Porat
Je suis un bricoleur acharné et l'isolation (thermique et phonique) est devenue une nouvelle passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *